Choose the language

play image

Éthiopie

Œuvrer collectivement en faveur du travail décent dans l’industrie textile en Éthiopie

Le Fonds Vision Zéro est une composante essentielle du programme SIRAYE de l’OIT qui œuvre pour la promotion du travail décent et de conditions de travail sûres et salubres dans les secteurs de l’habillement et du textile en Éthiopie. Sous les auspices de SIRAYE, le Fonds Vision Zéro mène des activités en coordination avec des programmes clés de l’OIT tels que Better Work et SCORE afin de maximiser les avantages pour les parties prenantes. Les succès et les enseignements tirés du programme SIRAYE serviront de guide pour la mise en œuvre d’autres projets dans divers secteurs en Éthiopie.

Le Fonds Vision Zéro a aidé 235 usines à mettre en place des équipes spéciales de lutte contre le COVID-19 et à renforcer les équipes existantes, dans le cadre de son action en réponse au COVID-19.

Secteurs

  • Habillement

Équipe

Période

Avril 2019 – Décembre 2023

Partenaires de développement

DFID, BMZ, SECO, NORAD, GIZ, BMAS, Siemens, European Commission, Governments of France, Sweden and Netherlands

Code du projet

ETH/17/01/MUL

Chaînes d’approvisionnement de l’habillement et du textile

L’habillement et le textile sont des secteurs prioritaires qui permettront à l’Éthiopie de s’élever au rang de pays à revenu intermédiaire d’ici à 2025. Ces secteurs, qui emploient près de 800 000 travailleurs, voient leurs effectifs augmenter chaque année. Cependant, les mauvaises conditions de travail et les bas salaires entraînent une faible productivité et une forte rotation du personnel. En outre, la croissance de ces secteurs est freinée par la faiblesse du cadre réglementaire et le dialogue social limité.

Le Fonds Vision Zéro vise à accroître la productivité et la compétitivité de ces secteurs en créant des conditions de travail plus sûres. L’objectif est d’encourager la responsabilisation et la transparence des organismes publics et de mettre en place un environnement propice à la prévention des décès, des accidents et des maladies liés au travail.

Des formations

ont été dispensées

à plus de

900

gestionnaires et à plus de

40

travailleurs

INTERVENTIONS
  • Diffusion d’informations sur l’amélioration du bien-être des travailleurs
  • Formations dispensées sur le renforcement des systèmes nationaux d’indemnisation
  • Élaboration de documents d’orientation qui ont été distribués aux inspecteurs des usines
  • Appui fourni pour procéder à la révision de la directive nationale sur la SST en vue de l’adapter aux besoins et au dynamisme actuels du secteur
  • Renforcement des mécanismes permettant de consigner et de notifier avec précision les accidents du travail et les maladies professionnelles 
RÉSULTATS

Le Fonds Vision Zéro s’est employé à mieux faire connaître les risques pour la sécurité et la santé des travailleurs dans les secteurs du textile et de l’habillement, et a fait réaliser plusieurs études sur les moyens susceptibles d’améliorer le bien-être des travailleurs. En outre, le Fonds Vision Zéro s’est attaché à renforcer les cadres juridiques et stratégiques concernant le respect de la sécurité et de la santé au travail (SST).

Le Fonds Vision Zéro a conçu ces interventions en collaboration avec différentes parties prenantes aux échelons national et régional et au niveau des usines. À l’échelon national, il a aidé l’inspection du travail à élaborer des plans de contrôle de la conformité plus rigoureux et à améliorer le régime d’assurance contre les accidents du travail pour les travailleurs présentant une lésion ou une maladie liée au travail. Les enseignements tirés des projets mis en œuvre au niveau des usines ont été particulièrement utiles et ont servi de support aux dialogues politiques aux niveaux régional et national.